Des nouvelles appellations pour les nouveaux moteurs Diesel et essence

Les moteurs Diesel Blue dCi

     
Pour réduire les émissions polluantes, les nouveaux moteurs Diesel Blue dCi sont équipés d’un dispositif de Réduction Catalytique Sélective (SCR*) fonctionnant avec de l’AdBlue®. Cette technologie transforme continûment les oxydes d’azote (NOx) provenant des moteurs Diesel en des gaz inoffensifs (vapeur d’eau et azote).Efficace en toutes situations, cette technologie n’a pas d’impact sur les performances des moteurs Blue dCi. Son usage permet ainsi de répondre aux nouvelles normes plus strictes et plus exigeantes.

Les plus

Composée à 32,5% d’urée pure et à 67,5% d’eau déminéralisée, l’AdBlue® est une solution aqueuse incolore et non toxique.L’AdBlue® est disponible dans la plupart des stations-service.Votre voiture vous rappelle progressivement quand il est temps de remplir le réservoir d’AdBlue®.Un plein de réservoir d’AdBlue® de votre voiture permet de couvrir environ 6 à 8 pleins** de réservoir de carburant.

À savoir

L’AdBlue® doit être utilisée pur.Il dispose de son propre réservoir toujours facile d’accès par un volet extérieur commun à celui du Diesel, ou spécifique.Il ne faut pas remplir le réservoir de Diesel avec de l'AdBlue® et inversement.En cas d'erreur, ne démarrez pas le moteur, cela pourrait endommager le système SCR.

(*) La Réduction Catalytique Sélective consiste à injecter dans le catalyseur d’échappement de l’ammoniac (appelée NH3) provenant de l’AdBlue®. La réaction chimique ainsi provoquée transforme les oxydes d’azote (NOx) en des gaz non polluants (vapeur d’eau et azote).

(**) La consommation d'AdBlue® dépend des conditions d’utilisation de la voiture, des équipements et du style de conduite. Le volume du réservoir d’AdBlue®dépend des modèles, il est généralement compris entre 15 et 20L. 

Les moteurs essence avec filtre à particules (FAP)

Pour réduire les émissions de particules, les nouveaux moteurs essence à injection directe intègrent dorénavant un filtre à particules (FAP) au niveau de la ligne d’échappement.Cette technologie débarrasse les gaz d’échappement des particules (PM) qu’ils contiennent en les retenant dans une structure microporeuse alvéolée puis en les brûlant via une régénération automatique et très régulière.En outre, une réaction chimique transforme continûment les oxydes d’azote (NOx), le monoxyde de carbone (CO) et les hydrocarbures imbrulés (HC) en du dioxyde de carbone (CO2) et des gaz inoffensifs, vapeur d’eau (H20), azote(N2).La gamme des moteurs essence dotés de cette technologie est renommée TCe FAP.

Les plus

Le filtre à particules ne nécessite pas d’entretien.Il est sans impact sur la conduite de votre voiture.Et enfin, il n'influe pas sur la consommation de carburant et sur les émissions de CO2.

À lire aussi

Le nouveau test d’homologation WLTP

Une réglementation plus proche du comportement de conduite réel et des valeurs de consommation quotidiennes.